AccueilEntreprendreBaromètre 2013 sur la parité Hommes/Femmes dans les TPE françaises

Baromètre 2013 sur la parité Hommes/Femmes dans les TPE françaises

2 min de lecture

Premier constat : les TPE luttent contre la crise

Shares

On constate une hausse globale du taux de défaillance des TPE par rapport à 2011 (2,44% vs 1,55% en 2011). Près de 274 000 entreprises ont cessé leur activité.

Pour autant sur les 3,4 millions d’entreprises étudiées en 2011, 92% ont résisté à la crise et sont toujours actives à ce jour (soit 3,1 millions d’entreprises)

C’est dans la région Nord que les TPE rencontrent le plus de difficultés, près de 5.000 procédures enregistrées en 2013 sur la population étudiée (soit un taux de défaillance de 3,91%).
A contrario, les TPE localisées dans les DOM-TOM semblent mieux résister avec un taux de défaillance de 1,09%

Les femmes dirigeantes s’affirment face à leurs homologues masculins

Shares

Si les femmes occupent  toujours moins d’un tiers des postes de direction au sein des TPE, elles s’affirment face à leurs homologues masculins. 

En effet, malgré une légère hausse (1,94% vs 1,23%), le taux de défaillance des TPE dirigées par des femmes reste inférieur à celui constaté dans les entreprises dirigées par des hommes qui s’élève 2,64%. (vs 1,68% en 2011)

Les dirigeantes françaises semblent confirmer leurs compétences en matière de gestion d’entreprise.

Un point sur lequel s’accordent à l’unisson les dirigeants Hommes / Femmes : les régions où il fait bon entreprendre.

En effet, 3 régions se distinguent : l’Ile de France arrive en première position avec 21% des implantations de TPE, suivent les régions Rhône Alpes et PACA avec 10%.

Top 5 des secteurs de prédilection des femmes

Pas de surprise ! Sur les entreprises étudiées, le top 5 des activités de prédilection des femmes reste inchangé par rapport à 2011.

On y retrouve les activités de la santé et la coiffure.  La culture de céréales et la culture de la vigne bien que respectivement en régression  de 6.76% et 6.04% figurent  toujours au top 5 des activités féminines.

Alors que les activités dites « féminines » sont en régression (Activité des infirmiers et sage femmes -9.15%, Activités des professionnels de la rééducation, de l’appareillage et des pédicures-podologues -3.7% , coiffure -2.27%) les femmes gagnent du terrain sur les activités de conseil pour les affaires et la gestion (+7.32%) et les activités juridiques (+1.04%)

Avec une progression de 1.04% par rapport à 2011, le secteur « Activités juridiques »  devient  le secteur le plus paritaire puisque les femmes y occupent 42.79% des postes de direction.

✅ Cet article vous a-t-il plu ? :
0 / 5

Note de l'article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Catégories

articles les plus populaires

Shares
Share This