AccueilEntreprendre2013 : Une année en demi-teinte pour les TPE

2013 : Une année en demi-teinte pour les TPE

2 min de lecture

Les TPE n’ont pas été épargnées en 2013 : hausse des défaillances et baisse de la croissance des créations. Mais quels sont les secteurs les plus porteurs ou les plus risqués ? Et les régions les plus dynamiques ?
Manageo vous propose son bilan 2013 sur les TPE.

Défaillances des TPE

L’année 2013 aura été marquée par une nouvelle hausse des défaillances d’entreprises (+3% vs 2012) et parmi elles, les TPE sont les plus touchées (+6% sur la même période).
Dans les secteurs les plus impactés, on retrouve les activités des travaux de construction spécialisés (7 270 TPE), du commerce de détail (6 117) et de la restauration (4 782).

C’est logiquement en Ile de France (8 699 défaillances de TPE), Rhône-Alpes (4 465) et PACA (4 014) que les défaillances de TPE ont été les plus nombreuses car ce sont les régions qui comptent le plus de très petites entreprises.

A contrario, c’est en Corse, Limousin et Lorraine que l’on observe le moins de défaillances.

Créations des TPE

Entre 2012 et 2013, les créations de Très Petites Entreprises ont également augmenté mais dans une moindre mesure puisqu’on note une croissance de 1% au niveau national.

Au niveau régional, c’est en Champagne-Ardenne (+9,9%), Franche-Comté (+8%) et Alsace (+5%) que l’entreprenariat a le plus augmenté par rapport à 2012 mais, comme pour les défaillances, c’est dans les régions les plus peuplées que le nombre de créations est le plus important : Ile de France (109 507 TPE créées), Rhône-Alpes (51 571) et PACA (45 935).

Côté secteurs, ces Très Petites Entreprises ont été principalement créées dans les secteurs des activités immobilières (54 685 TPE créées), du commerce de détail (53 298) et des travaux de construction spécialisés (49 123).

Dynamisme des régions

Shares

Parmi les régions de France les plus dynamiques, on retrouve le Nord (6,62%), l’Ile de France (6,52%) et la Corse (6,40%).

A l’inverse, le Limousin (4,70%), la Basse-Normandie (4,74%) et l’Auvergne (4,78%) sont celles qui sont les moins dynamiques.

Durant le dernier trimestre 2013, la tendance des défaillances des TPE semblait se stabiliser puisque l’augmentation n’était que de 0,32% par rapport à 2012.
2014 devrait être dans ce sillage avec une stabilité du nombre de défaillances par rapport à 2013 voire même une légère diminution.

✅ Cet article vous a-t-il plu ? :
0 / 5

Note de l'article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Catégories

articles les plus populaires

Shares
Share This