AccueilDéveloppement commercialWaalaxy, un outil de prospection multicanal : notre test

Waalaxy, un outil de prospection multicanal : notre test

4 min de lecture

L’entreprise hexagonale Waapi est véritablement en train de révolutionner la génération de leads qualifiés. Après les succès de plusieurs de ses outils (tels que ProspectIn et Podawaa), la start-up française a très récemment dévoilé un logiciel encore plus performant, baptisé Waalaxy. Manageo ayant eu accès à la version bêta privée (prévue pour durer jusqu’à fin mai), nous pouvons vous livrer notre retour d’expérience sur cette solution particulièrement prometteuse.

Waalaxy, ou la prospection multi-canal automatisée

Avant toute autre chose, il convient de préciser le fonctionnement de Waalaxy  qui se présente sous la forme d’une extension basée sur Google Chrome, et qui permet une automatisation extrêmement poussée des opérations de prospection.
L’objectif des concepteurs s’avère d’ailleurs aussi attractif qu’ambitieux : vous permettre de générer de nouveaux prospects qualifiés tout en réduisant de plus de 70% le temps que vous consacrez à cette tâche.

Dans ce but, Waalaxy se positionne comme l’un des pionniers de la prospection multi-canal, et lorsque l’on sait qu’il faut entre 7 et 13 « points de contact » avec un prospect avant qu’il ne devienne un lead qualifié prêt à passer commande, une telle approche se révèle judicieuse. Seulement, si l’on prend l’exemple d’une demande de prise de contact envoyée sur LinkedIn, suivie d’un e-mail personnalisé, puis d’un tweet reprenant du contenu intéressant pour le prospect en question, l’on se rend compte qu’il peut être difficile – et très chronophage – d’adopter une démarche suffisamment structurée.

De fait, la prospection multi-canal offre des taux de conversion plus élevés, mais l’inbound marketing nous a appris que les prospects n’apprécient pas d’être « harcelés », d’où l’importance de garder une approche mesurée.
Et c’est justement l’un des avantages majeurs de Waalaxy, puisqu’il est possible de créer des séquences d’action dans le cadre de campagnes de grande envergure – jusqu’aux modèles des courriels et aux contenus des messages – avant de laisser l’outil les concrétiser. A vrai dire, vous pouvez même conditionner une action en fonction du résultat de la précédente (le prospect a-t-il ouvert/lu le message déjà envoyé, par exemple), ce qui ouvre des possibilités de scenarii quasi-illimitées.

Parmi les autres caractéristiques principales, soulignons que vous pouvez suivre en temps réel à quel moment et sous quelle forme vos actions planifiées ont effectivement été exécutées. Une base de données de type GRC (Gestion de la Relation Clients) est également disponible. Elle vous permet d’importer les informations dont vous disposez déjà, mais aussi de les enrichir au fur et à mesure des campagnes que vous initierez, un historique des interactions étant disponible. Ainsi, vous vous assurerez d’avoir systématiquement les dernières data à jour en provenance de vos prospects, ce qui constitue un avantage indéniable pour l’élaboration de toute stratégie marketing.

Ainsi, il arrive fréquemment qu’une analyse des prospects d’une entreprise aboutisse à l’identification de plusieurs buyer persona, aux profils variés, et Waalaxy permet donc de gérer simultanément des campagnes aux cibles pourtant différentes.

N’oublions pas non plus que Waapi a souhaité concevoir un outil s’intégrant facilement avec d’autres logiciels dont vous pourriez avoir besoin, et il en résulte une compatibilité avec des webhooks personnalisés tels que Zapier ou Integromat – pour l’implémentation d’un vrai workflow – sans oublier les modules LinkedIn, Sales Navigator notamment.

Enfin, malgré la complexité des tâches qu’il effectue, Waalaxy s’avère suffisamment ergonomique pour une prise en main rapide, et il bénéficie bien entendu d’un haut niveau de sécurisation, tout en étant capable de simuler une action humaine (avec des délais entre les différentes actions, par exemple).

Les atouts et avantages concurrentiels de Waalaxy

Étonnamment, alors que la prospection multi-canal est promise à un bel avenir (multipliant par trois les chances d’avoir une réponse), les acteurs sérieux sont encore peu nombreux dans ce domaine. Mais Waalaxy doit néanmoins faire face à quelques concurrents, tels que Lusha.

Cependant, la solution française propose nettement plus de fonctionnalités, car au-delà du scrapping d’emails (ou de numéros de téléphone) et la segmentation par filtre des contacts, il est bien ici question de séquences automatisées de prospection en cross-canal. Cela signifie donc que si vous pouvez toujours entrer en contact avec vos prospects par mail et/ou téléphone, il devient tout aussi envisageable de le faire sur LinkedIn ou Twitter par exemple, ou bien même par voie postale (ce dernier canal redevenant attrayant).

L’outil permet même de programmer des visites automatiques de profils sur les réseaux sociaux (voire des abonnements automatisés sur LinkedIn), la curiosité des personnes ciblées faisant le reste, puisqu’elles seront nombreuses à avoir envie de se rendre sur le profil de votre entreprise en retour.

Prenons un exemple concret pour bien comprendre ce dont il est question. Waalaxy vous permet d’envoyer un message de bienvenue sur LinkedIn à un prospect, et quelques temps plus tard un e-mail de remerciement, tout en démarrant un suivi de ses actions sur Twitter, vous permettant de lui adresser ensuite une lettre postale personnalisée avec un impact fort à la clé.

En outre, rappelons que Waalaxy dispose d’un module CRM intégré, qui ne nécessite pas de devoir exporter les données de vos prospects vers un outil tiers. De plus, la segmentation avancée des données autorise un très haut degré de personnalisation dans les actions que vous lancerez par la suite.
En outre, il est possible de configurer le module de GRC pour que les informations d’un prospect soient automatiquement chargées s’il a visité votre profil LinkedIn justement. Alors, bien sûr, Lusha dispose aussi d’une version plus étoffée, mais à un coût prohibitif (avoisinant 200 dollars par mois), alors que Waalaxy est d’ores et déjà disponible en version bêta au prix d’un unique paiement de 100€.

De surcroît, les développeurs de Waapi ont conçu un tableau de bord remarquablement fonctionnel, avec une mise en avant de vos principaux KPI (taux d’ouverture en fonction du canal, par exemple, ou bien encore type de déclencheur le plus performant en termes de retour sur investissement, etc.). Les données peuvent également être classées suivant vos envies : pays / langue du prospect, entreprise ciblée, métier visé, canal d’acquisition, période de temps donnée, tag, etc.

Incontestablement, la solution Waalaxy a été pensée pour permettre un haut niveau de personnalisation, et force est de constater que l’on ne peut pas en dire autant de ses concurrents. Il en va de même pour le dernier point fort de ce logiciel que nous souhaitions aborder, et qui concerne le support par chat, à la fois réactif et pertinent.

Bien sûr, il ne s’agit pour l’heure que d’une version bêta, et toutes les fonctionnalités ne sont pas encore ouvertes – sachant qu’elles devraient l’être dans les prochaines semaines – mais Waalaxy mérite déjà amplement que l’on s’y intéresse de plus près.

✅ Cet article vous a-t-il plu ? :
0 / 5

Note de l'article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Catégories

articles les plus populaires

Shares
Share This