AccueilMarketing digitalAmazon est la première source d’information produit, d’après une étude de ChannelAdvisor

Amazon est la première source d’information produit, d’après une étude de ChannelAdvisor

4 min de lecture

Pour les marques, connaître les canaux d’information des clients est important. Une étude réalisée en prévision des fêtes de fin d’année auprès de plus de 5 000 consommateurs à travers le monde a permis de recueillir de nombreux éléments au sujet du moment, du lieu et des modes d’achat en ligne.

Depuis la période de confinement, les habitudes des consommateurs ont changé et le commerce en ligne s’est trouvé renforcé. Les acteurs présents sur ce secteur cherchent à connaître les habitudes de consommation.

ChannelAdvisor constitue un leader des solutions e-commerce cloud. Il s’agit d’une plateforme de commerce multicanal qui permet de stimuler la croissance. L’entreprise a rendu public en octobre dernier, les résultats de son rapport mondial 2022 sur les clients e-commerce. Cette étude confiée à l’institut Dynata, analyse les comportements d’achat de plus de 5 000 personnes qui vivent en France, au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Allemagne ou encore en Australie. Cette étude montre que les clients français font confiance de manière forte à la plateforme Amazon pour trouver des informations sur les produits, tandis que les réseaux sociaux apparaissaient comme peu fiables.

Des données très fines pour analyser le processus d’information des consommateurs

Avec cette étude, les marques disposent de données pour analyser la démarche des consommateurs en ligne. Ainsi, 48 % des acheteurs de l’hexagone se rendent sur Amazon pour chercher des informations sur les articles. Ils sont 31% à se rendre sur les sites de marques et seulement 3 % pour réseaux sociaux. A noter tout de même, que 1/5 des Français sondés indiquent avoir découvert des produits sur des plateformes comme TikTok ou Instagram.

Autre enseignement de cette étude, malgré l’inflation, plus de trois-quarts des acheteurs français indiquent dépenser en ligne la même somme, ou plus, que l’année passée. « La compréhension du processus de décision devient cruciale », souligne Mike Shapaker, Chief Marketing Officer chez ChannelAdvisor.

Amazon et Google, des canaux de recherche privilégiés

Dans cette étude de 26 pages qui est très riche. D’autres enseignements sont intéressants. Ainsi, Amazon et Google constituent des sources de recherche pour 90% des consommateurs français avant un achat. A noter également que les publicités influencent les décisions d’achat, puisque près de la moitié des personnes interrogées expliquent avoir fait un achat après avoir visionné une annonce sur Amazon.

D’autres données sont intéressantes à citer : 77 % des acheteurs recherchent ou achètent des articles sur des marketplaces différentes. A noter que 40 % des acheteur ont acquis un article sur une marketplace ou un site retail à l’étranger au cours de l’année écoulée.  Par ailleurs, 42 % des acheteurs utilisent le click-and-collect au cours des 12 derniers mois.

Les marketplaces : des canaux de découverte incontournables

Les marketplaces sont devenues des interfaces essentielles lors de la découverte des produits car 90 % des clients de l’hexagone explique parcourir les marketplaces sans avoir l’idée d’acheter. Autre donnée, la publicité retail constitue un outil incontournable pour augmenter la visibilité d’un produit. Il faut savoir que 44 % des clients français ont cliqué sur une publicité apparue sur une marketplace ou un site retail durant l’année écoulée. Près de la moitié (46 %) des consommateurs français ont déjà acheté un produit sur Amazon après avoir vu une publicité pour ce même produit sur Amazon. 

Il est intéressant de savoir qu’Amazon et Google sont les premiers canaux de recherche en France. Le rapport de ChannelAdvisor nous apprend également que durant les 12 derniers mois, les clients français qui achètent sur le net ont fait des recherches en priorité sur Google (87 %), Amazon (86 %) et eBay (33 %). Les sites doivent tout mettre en œuvre pour obtenir le meilleur référencement possible sur les moteurs de recherche. La plupart des sites de vente en ligne ont une stratégie SEO très pointue pour se distinguer des concurrents.

Il faut savoir qu’en Allemagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis, les habitudes sont différentes car Amazon est devant Google pour les recherches produit. Les avis laissés par les consommateurs sont donc très prescripteurs pour les futurs clients. Le poids d’Amazon en France ne cesse de se renforcer. De nouveaux hangars de stockage se construisent régulièrement, ces dernières années, pour y placer les marchandises vendues sur le site de e-commerce.

Les points forts d’Amazon sont indéniablement le choix, l’ergonomie du site et de l’application et des délais qui sont, la plupart du temps, très courts. Amazon a réalisé des investissements pour fidéliser sa clientèle et même l’accroitre. L’achat des droits de retransmission des matchs de Ligue 1 de football et de Roland Garros vise à faire venir sur la plateforme de nouveaux consommateurs.

Le prix reste un critère essentiel avant l’acte d’achat 

Sans surprise, le prix constitue un élément essentiel pour les personnes qui souhaitent effectuer un achat. En effet, 86 % d’entre eux ont pour habitude de comparer les tarifs avant de faire un achat sur le net. La presque totalité des consommateurs (99%) estiment le prix est un critère incontournable dans le processus de décision.

La période des fêtes pour cette fin d’année 2022 sera marquée par une importante activité en ligne, au niveau des recherches mais aussi des achats. Il faut retenir que 82 % des acheteurs français s’apprêtent à dépenser la même somme, ou davantage, que l’année précédente au moment de leurs emplettes pour les fêtes de fin d’année. Bien entendu, cette période est cruciale pour les fabricants de jouets qui réalisent la plus grosse part de leur chiffre d’affaire en quelques semaines.

Les Français sont très attachés à ces traditions et veulent faire plaisir à leurs proches. Sur le net, le choix est pléthorique et c’est pour cette raison que cette option est de plus en plus plébiscitée par les consommateurs. Il faut savoir que la mode constitue le premier marché du commerce en ligne dans l’hexagone en France.

La pandémie a indéniablement boosté les ventes en ligne. Cette tendance devrait continuer à l’échelle mondiale dans les mois et les années à venir.

✅ Cet article vous a-t-il plu ? :
0 / 5

Note de l'article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Catégories

Shares
Share This