AccueilJuridiqueL'importance de la multirisque professionnelle pour les entreprises

L’importance de la multirisque professionnelle pour les entreprises

4 min de lecture

Pour une entreprise, la gestion des risques est une condition incontournable de son succès. A ce titre, plusieurs types d’assurance coexistent de la responsabilité civile professionnelle à la garantie décennale, en passant par les protections juridiques, contre les pertes d’exploitation, les pratiques collaboratives, etc. Et il est parfois un peu difficile de s’y retrouver. Il nous paraissait donc utile de faire le point sur l’une de ces assurances les plus fréquemment souscrites, la « multirisque professionnelle », car elle regroupe de nombreuses garanties au sein d’un seul et même contrat, apportant lisibilité et sérénité aux entrepreneurs.

L’assurance multirisque professionnelle

Avant toute autre chose, et pour bien cerner le sujet, il convient de préciser que cette assurance ne doit pas être confondue avec la garantie décennale dans le BTP, ni avec la RCP (pour Responsabilité Civile Professionnelle).

L’assurance Responsabilité Professionnelle constitue en quelque sorte un socle de protection contre les dommages que votre société – par l’intermédiaire de ses employés, de ses locaux ou de son matériel – aurait causé à des tiers, qu’ils s’agissent de personnes lambdas, de visiteurs sur votre site, ou bien même de clients / fournisseurs.
La couverture de la garantie RCP peut en outre s’étendre aux sous-traitants, aux objets loués par l’entreprise souscriptrice, ou bien même aux animaux dans le cadre d’une exploitation agricole, par exemple. Dans un certain nombre de cas – pour les professions libérales, notamment, mais aussi dans l’immobilier et le BTP, etc. – cette RCP s’avère d’ailleurs obligatoire.

En ce qui concerne l’Assurance Multirisque Professionnelle, l’objectif est différent, car il ne s’agit pas d’offrir une garantie contre les dommages que l’entreprise pourrait causer à autrui. L’idée est ici de proposer une protection vis-à-vis des biens présents dans les locaux face à un éventuel sinistre, tel que l’incendie, l’inondation, les différents types de catastrophes naturelles, ainsi que le vandalisme et le vol.
Une des multirisque les plus couramment souscrite par les pro est celle de MAAF Assurances.

Si cette assurance reste facultative d’un point de vue légal, dans les faits, toutes les entreprises ont intérêt à y souscrire, quel que soit le secteur d’activité considéré et la taille de la société.
Après tout, avec les conséquences du réchauffement climatique qui commencent seulement à se faire sentir, nul n’est à l’abri d’un évènement climatique majeur venant perturber l’activité de son entreprise.
Ajoutons également qu’avec l’émergence de nouveaux risques liés à la révolution numérique, dont le piratage de données informatiques, la « multirisque pro » apparait plus pertinente que jamais.
Enfin le vol est un fléau pour les entreprises avec des conséquences parfois plus lourdes qu’on ne l’imaginerait. Sans compter que des 90% des cas, les auteurs de cambriolages d’entreprises ne sont jamais identifiés.

Un seul contrat, plusieurs garanties

Vous vous demandez sans doute quelles sont les garanties proposées dans le cadre d’une assurance multirisque professionnelle (MRP). Mais au risque de vous décevoir, il n’existe pas de réponse unique à cette interrogation. De fait, tout dépend de l’assureur que vous choisirez et des éventuelles options que vous souhaiterez voir ajouter, en fonction de risques inhérents à votre activité.
Les garanties de la multirisque pro sont modulables et peuvent ainsi s’adapter à vos besoins spécifiques.

Cela étant posé, et au-delà de la protection du local professionnel, des stocks, équipements et marchandises, les différents types de garanties que l’on peut trouver regroupées au sein d’une assurance multirisque professionnelle portent le plus souvent sur la perte d’exploitation, les dommages aux biens hors de vos locaux, sans oublier la protection juridique.
Sans prétendre à l’exhaustivité, mentionnons aussi la protection financière (eut égard à une dépréciation du fonds de commerce, par exemple), ou bien encore l’assurance-crédit (afin de supporter certains impayés).
La multirisque pro constitue donc une sorte de package tout-compris, avec à la clé une réelle paix d’esprit pour le chef d’entreprise. Ou, d’ailleurs, le président d’une association, car la fameuse « Loi 1901 » permet à ce type d’organisation de souscrire à une MRP.

Attention, cependant, à vérifier préalablement et méthodiquement les clauses du contrat, pour éviter deux écueils qui sont encore trop fréquents, et que l’on va maintenant aborder en détail.

Les principaux points de vigilance sur les garanties

L’on constate souvent que les entreprises peinent à appréhender le périmètre exact des assurances auxquelles elles souscrivent, et il est vrai que se plonger dans la lecture de ces contrats peut s’avérer chronophage, mais nous ne saurions trop insister sur ce point : comprendre les clauses desdits contrats revêt une importance cruciale.
De fait, si vous n’y prêtez pas garde, vous pourriez rapidement vous retrouver avec des protections redondantes, et sans même que votre assureur ne soit à blâmer pour cela. En effet, les compagnies d’assurance doivent proposer des garanties à des sociétés issues de secteurs très différents, et elles n’ont d’autre choix que de multiplier les produits (et les options associées), quitte à « perdre » leurs clients les moins attentifs. A ce propos, notons que certains contrats MRP englobent aussi la RC Pro précédemment évoquée, mais ce n’est pas systématique …

Inversement, si vous choisissez une « multirisque professionnelle » sans prendre le temps d’en lire les conditions d’application, il se pourrait bien que vous passiez à côté de la garantie absolument essentielle pour vous, avec des répercussions financières désastreuses le cas échéant. En outre, n’oubliez pas que la couverture d’une MRP ne concerne pas, dans sa version « basique » les personnes se trouvant dans les locaux professionnels et/ou utilisant le matériel assuré.

En outre, et en toute logique d’ailleurs, le coût d’une assurance MRP peut varier significativement en fonction des garanties incluses ou non – et notamment du regroupement avec la RC Pro au sein d’un seul et même contrat. D’autres critères entrent également en ligne de compte, dont les caractéristiques spécifiques des locaux et du matériel, le secteur d’activité, ou bien encore le chiffre d’affaires et le nombre de collaborateurs. L’on comprend intuitivement qu’un micro-entrepreneur ne paiera pas le même montant qu’un grand groupe international … Pour autant, dans tous les cas de figure, la clé de l’obtention des meilleures garanties au tarif le plus avantageux réside dans la multiplication des demandes de devis. In fine, ce n’est pas le prix le plus bas qui doit retenir votre attention, mais le prix le plus bas après avoir pris en compte les conditions générales, les garanties optionnelles, ldes montants pris en charge, ainsi que le seuils et exclusions de garanties.

Crédit photo : Greyson Joralemon

✅ Cet article vous a-t-il plu ? :
0 / 5

Note de l'article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Catégories

articles les plus populaires

Shares
Share This