AccueilFinancePourquoi demander un prêt bancaire pour démarrer son entreprise en 2023 ?

Pourquoi demander un prêt bancaire pour démarrer son entreprise en 2023 ?

4 min de lecture

De nombreuses personnes ont des idées pour développer une entreprise, un concept ou une marque. Cependant, quand on souhaite lancer son activité, on se confronte rapidement à une question très importante : le financement. Une solution avantageuse pour démarrer

L’avantage d’un prêt bancaire, c’est que l’on peut démarrer son entreprise rapidement sans avoir énormément de fonds propres. Si l’on dispose de bonnes conditions, on peut solliciter un prêt pour une création d’entreprise à des taux très intéressants. Ainsi, il n’y aura pas besoin de verser des sommes énormes à sa banque, mais surtout, on va pouvoir se lancer relativement vite. De plus, il faut savoir que lorsque l’on contracte un prêt pour son entreprise, les intérêts du prêt bancaire sont déductibles du résultat fiscal. C’est un avantage puisque le prêt va en somme permettre de gagner en impôts sur les bénéfices. Cela relève de la fiscalité des entreprises, néanmoins, ce qu’il faut retenir, c’est que cela permet de partir sur un bon pied et de bénéficier d’un avantage au niveau des impôts sur les sociétés, que l’on ne pourrait pas avoir si l’on crée son entreprise avec son propre capital.

Contrairement à d’autres formes de financement bancaire, le prêt dispose de l’avantage d’être indépendant dans sa gestion d’entreprise et de n’avoir de compte à rendre à personne. Néanmoins, cela peut engendrer une certaine pression pour l’entrepreneur, qui est garant d’une certaine réussite pour rembourser son prêt.

Une solution de financement pour garder son autonomie

L’avantage d’un prêt bancaire est avant tout la liberté financière. En effet, on peut rester seul propriétaire de son entreprise, sans avoir besoin d’associés ou d’investisseurs supplémentaires qui pourraient posséder des parts de l’entreprise. C’est un avantage clair pour garder la maîtrise complète de son projet et conserver un pouvoir de décision complet. De plus, la banque auprès de laquelle on va demander un prêt n’aura pas de pouvoir de décision sur la manière de gérer l’investissement ou les choix de l’entreprise.

Le prêt sera juste une dette à rembourser, à l’image du crédit que l’on contracte pour financer un achat immobilier. 

Comment se préparer pour obtenir son prêt bancaire ?

Si l’on fait le choix du prêt bancaire, il ne faut pas s’imaginer que tout sera gagné d’avance. Évidemment, une banque n’accorde pas un prêt bancaire professionnel à tout le monde. Il faut présenter un dossier que l’on va défendre pour montrer la solidité du projet. La banque cherche à investir dans des projets cohérents et fiables, ainsi, elle peut être très prudente dans la manière d’étudier les dossiers. Pour éviter un refus, il faut alors préparer un bon dossier et surtout réfléchir à différents points-clés. 

On doit présenter un projet fiable avec un business plan cohérent et un projet qui semble répondre à un vrai besoin du marché. Évidemment, ce sont des questions auxquelles il faut réfléchir avant même de vouloir démarrer son activité, mais la banque vérifiera que tout est bien clair dans le projet. De plus, il faut avoir un minimum de fonds propres pour demander un prêt bancaire. Comme pour un apport lorsque l’on veut acheter un bien immobilier, les fonds propres sont généralement nécessaires pour obtenir un prêt dans le cadre d’une création d’entreprise. 

Les solutions alternatives de financement d’entreprise

Que ce soit à cause d’un refus d’un prêt bancaire ou d’une volonté de ne pas avoir de dette financière, on peut trouver d’autres moyens pour financer son activité. 

Les microcrédits

Quand on a du mal à obtenir un prêt pour la création de son entreprise, il existe la possibilité de solliciter un microcrédit. Concrètement, cette forme de crédit est particulièrement encadrée et uniquement accordée par des organismes dédiés comme l’Association pour le droit à l’initiative économique. Ces types de prêts sont remboursables sur une courte durée jusqu’à 4 ans, ce qui est très rapide, mais sont accompagnés d’un suivi de l’emprunteur pour l’aider dans ses démarches de création d’entreprise, de gestion administrative ou du développement de l’activité. Évidemment, les conditions sont différentes, il faut savoir que le montant maximal est de 12 000€, ce qui est faible en comparaison d’un prêt bancaire.

Le financement participatif

Une autre solution complètement différente pour lever des fonds pour son entreprise est de passer par du financement participatif ou aussi appelé crowdfunding. Le concept consiste à récolter des fonds sur internet en présentant son projet sur diverses plateformes. Les internautes qui sont intéressés peuvent alors choisir de soutenir l’entreprise en faisant des dons, ou en pouvant directement investir dans le capital de l’entreprise. Cela reste au choix du porteur de projet, il peut également mettre en place des contreparties pour remercier la participation des internautes et si son projet récole la somme demandée, il est dans l’obligation de le poursuivre. 

C’est une pratique qui est particulièrement utilisée dans certains domaines comme le jeu vidéo par exemple. Cela permet à des créateurs d’entreprise qui ont déjà une certaine réputation de facilement lever des fonds et de ne pas avoir besoin de s’endetter avec un prêt pour la création d’une entreprise.

Les incubateurs d’entreprise

Pour les créateurs d’entreprise qui sont en manque de financement ou même d’expérience, une bonne solution d’accompagnement est l’incubateur d’entreprises. Ces structures accompagnent les créateurs dans la création de leur entreprise. Les entrepreneurs peuvent alors obtenir un soutien pendant une période prédéfinie, de par exemple 2 ans. Au-delà des finances, les incubateurs viennent véritablement accompagner l’entrepreneur pour lui apporter du soutien matériel, éventuellement des locaux, mais aussi des compétences diverses et variées pour l’aider à développer son projet. L’objectif est qu’à la fin de la période convenue, l’entrepreneur puisse poursuivre son activité dans les meilleures conditions.

✅ Cet article vous a-t-il plu ? :
0 / 5

Note de l'article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Catégories

Shares
Share This