AccueilFinancePlusieurs comptes bancaires : comment se passe la demande de prêt ?

Plusieurs comptes bancaires : comment se passe la demande de prêt ?

3 min de lecture

Selon les dernières statistiques, nous sommes actuellement de plus en plus nombreux à posséder plusieurs comptes bancaires. La tendance s’est particulièrement accrue depuis que les banques en ligne et les néobanques ont investi le marché. Les deniers chiffres montrent que plus de 75 % des particuliers, qui n’avaient jusqu’alors qu’un seul compte chez une enseigne traditionnelle, sont devenus des multi-bancarisés (détenteurs de plusieurs comptes dans différentes banques) en un peu moins de 5 ans.

La plupart choisissent d’ouvrir leurs comptes secondaires dans les structures modernes. Pour certains, comme les travailleurs indépendants, les micro-entrepreneurs et autres, détenir plusieurs comptes bancaires est une obligation légale pour pouvoir encaisser les revenus générés par leurs activités. Pour d’autres, ce choix se justifie par plusieurs raisons et avantages assez pertinents : une flexibilité dans la gestion des finances et des dépenses, des frais réduits, etc.

Si, vous aussi, vous êtes un multi-bancarisé et que vous prévoyez de faire une demande de prêt, sachez que la banque accordera une attention particulière à cet aspect lors de l’étude et l’évaluation de votre dossier.

La multi-bancarisation, une pratique courante

En principe, si vous prévoyez d’effectuer une demande de crédit auprès d’une banque, votre profil en tant que détenteur de plusieurs comptes dans différents établissements ne devrait pas être une caractéristique contraignante. Le fait est que les enseignes sont actuellement nombreuses à être conscientes du fait que la multi-bancarisation est devenue une pratique assez courante. Qui plus est, légalement, les clients n’enfreignent aucune règle puisqu’ils ont parfaitement le droit d’ouvrir autant de comptes en banque qu’ils le souhaitent.

En réalisant une simulation prêt immobilier en ligne, vous constaterez sur le formulaire que l’on vous demande de compléter que la question concernant le fait de posséder plusieurs comptes en banque y est clairement indiquée. Cette information est utile afin de mieux évaluer votre profil et vous fournir un résultat plus pertinent par rapport à votre requête.

Sur certaines plateformes, les simulateurs vont même plus loin en demandant à l’utilisateur s’il dispose de plusieurs comptes courants dans une même banque ou dans plusieurs établissements différents et les raisons qui l’ont poussé à recourir à cette solution.

Concrètement, il n’y a pas de mauvaises réponses. Il se peut que vous ayez choisi d’ouvrir plusieurs comptes courants dans une même enseigne, car c’est beaucoup plus économique en termes de frais de gestion et de cartes bancaires. Par ailleurs, s’il s’agit de comptes joints, les avantages commerciaux (accès à des taux d’emprunt attractifs, autorisation de découvert et autres) proposés par les professionnels suffisent amplement à justifier votre choix.

Si vous détenez plusieurs comptes courants dans plusieurs banques différentes, la raison la plus probable serait que vous avez voulu faire jouer la concurrence. Cette pratique est assez répandue lorsque l’on veut comparer les offres des établissements pour savoir lesquelles sont meilleures en termes de frais bancaires et de taux d’emprunt.

Dans d’autres cas, la contrainte concernant la domiciliation des revenus peut parfaitement expliquer le fait que vous ayez choisi d’ouvrir plusieurs comptes. Il se peut qu’il vous ait fallu changer de banque pour obtenir votre prêt, car vous n’avez pas obtenu satisfaction auprès de votre ancienne enseigne.

Demande de prêt : les habitudes bancaires, un critère essentiel dans l’évaluation du profil des multi-bancarisés

Votre profil emprunteur, puisque vous êtes multi-bancarisé, nécessite que la banque procède à une étude approfondie de votre dossier.

Le fait est que cette caractéristique suppose que vous avez des habitudes bancaires différentes des clients classiques. L’évaluation se portera, dans un premier temps, sur votre capacité d’endettement. Les professionnels vont vous demander les trois derniers relevés bancaires de votre banque principale et ceux de vos banques secondaires.

Si vous ne déclarez pas dès le départ vos autres comptes auprès de ces autres établissements, des justificatifs supplémentaires peuvent vous être demandés plus tard lorsque la banque enregistrera des virements entre les comptes.

Cette première étape va permettre aux experts de savoir si, avec vos revenus actuels (nets de charges), vous aurez la possibilité de rembourser votre prêt. Le taux d’endettement est généralement fixé à 30 %, mais il peut atteindre les 35-40 % si vous avez un bon profil emprunteur, notamment si votre « reste à vivre » est assez conséquent. Pour rappel, les crédits (prêts à la consommation notamment) déjà octroyés et les dépenses incompressibles seront pris en compte dans l’estimation de la capacité d’endettement.

La prochaine démarche consistera à évaluer l’état de vos finances personnelles et de vos dépenses. Si vos comptes sont bien gérés, vos crédits personnels ne sont pas trop nombreux et que, en plus, vous savez épargner, vous pouvez être sûr de recevoir une réponse positive de la part de la banque.

En outre, le fait que vous ne présentez pas de comportements à risques (comptes régulièrement à découvert, incidents de paiement, avis à tiers détenteurs et autres) jouera aussi grandement en votre faveur, car cela signifie que vous êtes un emprunteur raisonnable.

✅ Cet article vous a-t-il plu ? :
0 / 5

Note de l'article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Catégories

articles les plus populaires

Shares
Share This