AccueilEntreprendrePortage salarial : une formule hybride qui séduit les professionnels

Portage salarial : une formule hybride qui séduit les professionnels

4 min de lecture

Créé vers la fin des années 80, le portage salarial était jusque-là méconnu du grand public. Sa démocratisation a été véritablement impulsée au cours de cette dernière décennie.  La ruée vers ce mode de travail s’explique par les nombreux avantages qui en découlent. Mais avant de vous y lancer également, il est plus judicieux d’en comprendre le principe ainsi que son mode de fonctionnement. Pour ceux qui désirent mieux en savoir, voici les informations essentielles à propos du portage salarial.

Un contrat de travail tripartite

En principe, un contrat de travail classique met en relation un employeur et un travailleur. Toutefois, le portage salarial déroge à cette règle. Il implique plutôt un salarié, une entreprise cliente et un intermédiaire, à l’instar de la société Cegelem. Un tel régime est organisé par les articles L1254-1 à L1254-31 du Code du travail. Lesquels définissent les devoirs et  prérogatives de chaque partie ainsi que les profils des professionnels qui peuvent en bénéficier. En attendant de les dévoiler, il importe de comprendre les conditions de mise en œuvre de ce mode de travail innovant.

Un fonctionnement atypique

Comme susmentionné, le portage salarial est une formule impliquant trois différents acteurs. Ceux-ci sont d’abord liés par un contrat de mission, résultat d’une négociation entre le travailleur et l’entreprise à laquelle il propose ses prestations. Ensuite, il signe un contrat de travail avec une société de portage. Celle-ci se retourne vers l’entreprise cliente pour signer un contrat commercial. Cet accord reprend exactement les modalités retenues au cours des négociations entre le freelance et la structure bénéficiaire de ses prestations. Enfin, cette dernière verse mensuellement un salaire au travailleur, via le compte de la structure intermédiaire. Celle-ci se charge de le reverser au bénéficiaire, après déduction des cotisations sociales, impôts et frais de gestion.

Un régime pour les indépendants

Le potage salarié est un régime mixte, pensé pour satisfaire les travailleurs désireux d’exercer leur métier en toute autonomie, tout en bénéficiant de quelques avantages offerts aux salariés conventionnels. Par conséquent, pour y prétendre, il faudra d’abord être un professionnel indépendant non inscrit au régime d’auto-entrepreneur. Ainsi, si vous êtes un gestionnaire de projet ou des ressources humaines, un consultant ou un cadre supérieur, vous pouvez opter pour cette formule de travail. Elle vous sera d’ailleurs bénéfique à plus d’un titre.

Les avantages du portage salarial

Un salarié porté jouit de nombreuses facilités dont ne peuvent se prévaloir les auto-entrepreneurs.

Pas de gestion administrative

En principe, un travailleur indépendant est astreint à certaines formalités administratives. Elles sont relatives à la création d’entreprise, aux diverses déclarations fiscales, à la délivrance des factures et à la tenue d’une comptabilité. Toutefois, le salarié porté est exempté de toutes ces tâches fastidieuses. Car, il est considéré comme un employé de la société de portage. De ce fait, celle-ci effectue à sa place, toutes les formalités requises pour son profil. Dans ces conditions, le prestataire pourra s’occuper plus sereinement de son cœur de métier et attendre simplement une rémunération à la fin du mois.

Développement personnel et de compétences

La société de portage ne s’occupe pas uniquement des formalités administratives. En effet, elle est également composée de spécialistes en gestion de carrière. Leur rôle consiste entre autres à assister le travailleur indépendant dans l’exécution de son contrat de mission. Pour ce faire, ils lui prodiguent des conseils utiles pour son développement personnel. Par ailleurs, l’entreprise intermédiaire organise des formations personnalisées dans le but de renforcer les capacités professionnelles du salarié porté. Ce stage permet au bénéficiaire d’améliorer ses rendements et de décrocher d’autres missions, du fait de ses prestations de qualité.

Emploi du temps flexible

Les salariés traditionnels travaillent au moins 8 h par jour. En plus, ils sont tenus d’être au poste à des horaires fixes. Tout ceci génère du stress et empêche l’intéressé de vaquer à d’autres occupations pendant les jours ouvrables. Cependant, le portage salarial propose une organisation plus flexible du travail. Plus concrètement, le prestataire est libre d’établir son emploi du temps à sa guise, pourvu qu’il parvienne à atteindre ses objectifs dans les délais exigés. En outre, ce dernier travaille en toute autonomie, puisqu’il n’est pas contraint de se rendre à l’entreprise pour travailler. Il peut remplir son contrat depuis chez lui, ou à un endroit où il se sent plus à l’aise. 

Indemnités chômage garanties

Le régime du portage salarial permet aux travailleurs indépendants de toucher une assurance, en cas de baisse de revenus ou de rupture de contrat de mission. Il s’agit d’un avantage conséquent auquel n’ont pas droit les auto-entrepreneurs. Cette subvention publique vous permettra de vivre décemment, en attendant de décrocher d’autres missions. Par ailleurs, le salarié porté peut toujours conserver leur assurance chômage, même après avoir obtenu un autre emploi. Néanmoins, ce privilège est exclusivement accordé à ceux dont le revenu total est inférieur à celui de la mission précédente. Dans tous les cas, ce mode de travail permet de toujours disposer de ressources financières.

Expérience avant l’auto-emploi

L’auto-emploi est une alternative contre le chômage. Cependant, il peut s’avérer très contraignant si vous ne disposez pas d’expérience en la matière. Dès lors, le portage salarial est la meilleure transition vers ce type de carrière. En effet, il vous permet de travailler en toute autonomie sans vous exposer aux exigences d’un emploi indépendant. Le cas échéant, vous avez le temps d’affiner vos compétences et de vous imprégner des réalités du marché, avant de lancer votre propre entreprise.

Retraite à taux plein

Le régime de retraite des travailleurs indépendants ne leur permet pas toujours de bien vivre pendant leurs vieux jours. A contrario, le salarié porté est soumis au même régime que les salariés classiques. Par conséquent, sa retraite est calculée à taux plein (50 %). Il pourra bénéficier de pensions élevées et donc s’offrir une vie décente.

Assurance responsabilité civile professionnelle offerte

Dans le cadre de ses activités, un consultant freelance doit souscrire, à ses frais, à une responsabilité civile professionnelle (RCP). Par contre, dans le cas d’un portage salarial, cette obligation incombe à l’employeur (société de portage). Vous pouvez donc travailler en toute tranquillité.

✅ Cet article vous a-t-il plu ? :
0 / 5

Note de l'article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Catégories

articles les plus populaires

Shares
Share This