AccueilEntreprendreCrise du bâtiment : un secteur sous pression suite à la crise...

Crise du bâtiment : un secteur sous pression suite à la crise sanitaire

5 min de lecture

La crise sanitaire occasionnée par la pandémie de Covid-19 a bouleversé le monde professionnel. Le secteur du bâtiment s’est retrouvé particulièrement sous pression, parfois avec une intensité bien plus forte que dans d’autres domaines.

BTP : les entreprises et les artisans face à la crise

La crise sanitaire n’a épargné aucun secteur professionnel. Les entreprises et les artisans du bâtiment redoublent d’efforts pour maintenir et développer leurs activités face à la crise. D’après le bilan dressé par Olivier Salleron, le président de la Fédération française du bâtiment (FFB), en mars 2021, la construction de logements était en chute libre. Le nombre des mises en chantier était alors de 351 000, soit 10 000 de moins que la moyenne annuelle observée depuis 1986. Cette dégradation se poursuit à cause des ouvertures de chantiers et des autorisations en retrait (13,1 % et 9,1%). Cette diminution des mises en chantier s’explique aussi par certains facteurs, dont l’envolée du coût des matériaux et les ruptures d’approvisionnement.

Une envolée historique du prix des matériaux

Depuis le début de l’année, le prix des matériaux de construction connaît une envolée spectaculaire. Cela concerne notamment l’acier, le cuivre, le bois et les métaux non ferreux. Le coût du PVC, du polyuréthane et du polystyrène a également augmenté. Cette augmentation de prix oscille entre 20 et 30%, voire plus. Cette hausse des prix impacte directement le secteur du bâtiment, car elle peut parfois constituer un frein pour les foyers et investisseurs qui envisagent de construire un logement ou de réaliser des travaux de rénovation.

Les ruptures d’approvisionnement

Le danger de rupture d’approvisionnement des matériaux constitue également un frein pour les entreprises et les artisans du bâtiment. C’est notamment le cas des matériaux tels que le PVC, le bois de construction et le cuivre. Le matériel électrique et électronique, ainsi que tous les équipements disposant de silicium sont également concernés. Cette situation pourra éventuellement entraîner d’importantes conséquences, notamment les risques de pénalités de retard pour chantier non terminé, ainsi que la réalisation de chantiers à perte.

La nécessaire digitalisation du secteur

Malgré ces freins, les professionnels du BTP gardent le moral et multiplient leurs efforts pour maintenir leurs activités et leur chiffre d’affaires. Dans ce contexte, la digitalisation numérique du secteur est une priorité absolue pour faire face aux impacts et aux restrictions liés à la crise. Environ 68% des professionnels du BTP reconnaissent la nécessité d’opérer une transition numérique.

La digitalisation a pour but de faciliter le partage rapide et simultané de documents spécifiques aux chantiers entre les acteurs concernés. Les échanges sont simplifiés et l’avancée des travaux est accélérée. À titre d’exemple, la demande de devis pour souscrire une assurance décennale peut aujourd’hui se faire en ligne sur un site dédié. Pour cela, le professionnel doit remplir les informations le concernant (nom, prénoms, adresse, années d’expérience professionnelle, contact, etc.) et celles de la société (raison sociale, date de création, activité principale et secondaire, chiffre d’affaires ou prévisionnel, etc.).

Shares

L’assurance décennale mise à rude épreuve

Depuis la Loi Spinetta, la souscription à une assurance décennale est obligatoire pour les artisans du BTP.

L’assurance décennale : un gage de confiance pour les propriétaires

Pour la réalisation de leur projet de construction, les propriétaires préfèrent solliciter des professionnels ayant souscrit une assurance décennale. Cette dernière couvre tous les dommages de construction et les vices affectant la solidité de l’ouvrage, ainsi que ceux qui le rendent impropre à sa destination. C’est par exemple le cas d’un effondrement causé par un vice de sol ou un défaut de conformité.

Les dommages survenant sur les équipements indissociables du bâtiment (canalisations encastrées, pompe à chaleur, chauffage central, etc.) sont également couverts par cette assurance. Par conséquent, le professionnel s’engage à fournir à ses clients un ouvrage stable et solide dans les délais impartis et se protège des éventuels dommages causés après la réception du bien en souscrivant une assurance décennale de son côté. Par ailleurs, il est à noter que l’attestation de la responsabilité civile décennale doit obligatoirement être fournie avec les devis et les factures remises aux clients depuis la loi Macron du 6 août 2015.

BTP : la responsabilité du dirigeant et de la société en cas de non-souscription

La non-souscription d’assurance décennale engage la responsabilité du dirigeant et de l’entreprise de BTP à l’égard des tiers. Des sanctions civiles et pénales peuvent être appliquées contre le constructeur en l’absence de cette souscription, d’après l’article L243-3 du Code des assurances. L’omission de la souscription d’assurance décennale est considérée comme une faute délictuelle (faute personnelle) du dirigeant des opérations de construction. Ce dernier devra répondre de tous dommages occasionnés sans pouvoir se retourner vers un établissement d’assurance.

Il peut aussi se retrouver dans l’obligation de réparer le préjudice subi avec son argent personnel, car le défaut d’assurance décennale est une faute détachable de ses fonctions à l’égard du maître d’ouvrage. En droit pénal, le défaut d’assurance décennale est considéré comme un acte de mauvaise foi. Le constructeur n’ayant pas souscrit cette assurance peut être condamné à devoir payer une amende de 75 000 euros et à 6 mois d’emprisonnement.

Tarifs en hausse et augmentation de déclarations de sinistres

Il est à noter que le coût d’une assurance décennale varie d’une entreprise à l’autre. Cela dépend du statut du professionnel, de ses activités et de son chiffre d’affaires. Ce tarif est aussi estimé en fonction de l’ampleur du chantier et des éventuelles difficultés. Sur ces 10 dernières années, les tarifs de l’assurance décennale ont augmenté d’une manière significative.

Il en va de même pour le nombre de sinistres déclarés auprès des assureurs. En effet, cela aurait augmenté d’environ 10 à 20%, selon les compagnies. Néanmoins, il est possible de bénéficier d’une offre à un prix intéressant avec certaines compagnies d’assurance. Sur une plateforme d’assurance en ligne par exemple, les tarifs pour la décennale des autoentrepreneurs sont établis selon leur chiffre d’affaires. La mensualisation est possible sans frais, et aucuns frais de dossier ne sont demandés au moment de la souscription.

Pour bien choisir son assurance décennale, le professionnel du BTP doit tenir compte de son profil, des garanties indispensables à son activité et de son budget. Si son assurance actuelle ne lui convient pas parfaitement, il ne doit pas hésiter à changer d’offre ou de compagnie.

Shares

Rénovation : un secteur en pleine résistance

Le domaine de la rénovation est moins touché que le neuf (avec un chiffre de repli de 5,2% en 2020). Cela est surtout dû au déblocage de certains dispositifs tels que MaPrimeRénov’ et France relance en 2020.

Des mesures de soutien qui préservent l’emploi

Plusieurs mesures de soutien ont été prises par le gouvernement dans le but de préserver l’emploi dans le secteur du BTP. Ainsi, 22 300 emplois ont été créés et ont permis de combler les 25 000 postes d’intérim disparus. Dans ce sens, le déficit s’est seulement établi à 2 900 emplois. Cela a également été possible avec le succès du déconfinement et la reprise de certains chantiers.

Un secteur néanmoins fragilisé

Malgré ces mesures de soutien, le domaine de la rénovation reste tout de même fragile. Environ 70 000 emplois risquent d’être fragilisés en 2022 avec le début de construction de moins de 44 000 logements en 2021. Ce chiffre d’emplois pourrait atteindre les 100 000 avec la prise en compte de l’effondrement du non résidentiel neuf.

✅ Cet article vous a-t-il plu ? :
0 / 5

Note de l'article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Catégories

articles les plus populaires

Shares
Share This