AccueilEntreprendreAvec un marché de l'emploi en plein essor, c’est le moment de...

Avec un marché de l’emploi en plein essor, c’est le moment de refaire votre CV !

5 min de lecture

L’accélération de la campagne de vaccination laisse enfin se dessiner une sortie de crise sanitaire prochaine. Pôle Emploi apporte justement une réponse encourageante à une question qui divisait les économistes jusque très récemment : la reprise des recrutements post-déconfinement du 19 mai suffira-t-elle à contrebalancer les plans sociaux en préparation ? En effet, ce sont plus de 2.7 millions d’embauches qui sont désormais attendues sur l’année 2021, soit un niveau supérieur à celui de 2019, avant les impacts de la COVID-19.
Certes, tous les secteurs et toutes les zones géographiques ne connaîtront pas le même dynamisme, mais quel que soit votre projet professionnel, s’il inclut un changement de poste à court terme, c’est indéniablement le moment idéal pour refaire votre curriculum vitae.

Le retour à la vie normale se profile, avec son lot d’embauches à la clé

Alors que nous avons dépassé les 20 millions de Français vaccinés (avec au moins une première injection), l’on entend un peu partout que les offres d’emplois enregistrent une hausse soutenue – pouvant dépasser 30% en quelques jours seulement dans certains domaines d’activité précédemment à l’arrêt, tels que la restauration.

Cette corrélation s’avère si flagrante que l’on peut effectivement parler d’un « effet vaccin », le baromètre de Pole Emploi mentionnant notamment 30 000 projets de recrutements supplémentaires par rapport à 2019, dont les deux tiers portant sur des CDD de plus de six mois ou des CDI. Bien sûr, tous ces projets ne se concrétiseront pas, mais il est communément admis que le taux de transformation avoisine les 80%, ce qui permet effectivement d’envisager un second semestre 2021 très favorable pour les demandeurs d’emploi ainsi que les salariés souhaitant changer d’entreprise.

A ce propos, notons que certains de ces départs induiront un « effet de cascade » avec plusieurs embauches à la clé pour le remplacement d’un seul poste, et Pole Emploi n’intègre pas dans son étude les demandes des entreprises en CDD de courte durée, qui seront eux-aussi à n’en pas douter orienter à la hausse (ne serait-ce que pour les emplois saisonniers de la période estivale).

En outre, si les sociétés ont été relativement frileuses sur le premier semestre – du fait d’un retour à un confinement plus ou moins avoué de la part du gouvernement – les perspectives de reprise économique laissent entrevoir un solde largement positif entre ces futures créations d’emplois et les inévitables destructions liées aux dépôts de bilan des entreprises maintenues artificiellement en vie par les aides de l’Etat. Vous avez peut-être déjà entendu parler d’ « entreprise zombie », et c’est de cela dont il est ici question, mais si l’on en croit François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, la trésorerie de la très grande majorité des entreprises françaises reste saine. Dit autrement, il y aura des faillites, mais ce risque ne doit pas être surestimé, et il n’entachera pas la dynamique de création d’emplois actuellement à l’œuvre.

Une reprise à plusieurs vitesses, en fonction des secteurs et des espaces géographiques

L’un des premiers enseignements du baromètre de Pole Emploi concernant la décomposition des projets d’embauche porte sur la typologie des entreprises concernées, qui sont majoritairement composées de moins de 10 salariés – ce qui est suffisamment rare pour être noté.
En outre, parmi les secteurs les plus dynamiques en termes de recrutements, on trouve la construction, la santé et l’agriculture. A l’inverse, l’industrie et le transport semblent moins en forme, de même que l’hôtellerie-restauration.

Si nul ne sera surpris par les embauches en retrait de secteurs tels que la métallurgie, l’automobile ou l’aéronautique – compte-tenu des volumes de vente encore faibles et des pénuries à l’œuvre sur certains composants-clés – vous pourriez être étonné que les restaurants ne soient pas plus enclins à recruter avec la réouverture des terrasses du 19 mai ; en réalité, cette situation découle du fait que les CDD de courte durée sont exclus du cadre de l’étude.

Par ailleurs, certains secteurs risquent même d’entrer dans une phase de pénurie de candidatures, car après plus d’un an d’activité partielle, bon nombre des personnes qui occupaient précédemment ces postes (de serveur, d’agents d’entretien ou d’ouvriers agricoles, par exemple) ont eu de légitimes envies de reconversion.
Ce phénomène a déjà impacté les pays en avance sur la France au niveau des vaccinations, tels que les Etats-Unis ou le Royaume-Uni, et l’on constate aujourd’hui que certains patrons recherchent désespérément des profils en adéquation avec leurs activités respectives pour en permettre le redémarrage concret.

Il s’agit d’un problème bien réel, qui a notamment conduit la compagnie aérienne Delta à annuler des dizaines de vol à cause d’un manque de personnel, ou bien encore certains restaurants outre-Atlantique à proposer des primes de recrutement pour inciter les candidatures. Par l’intermédiaire de Catherine Poux, directrice des services aux entreprises, Pole Emploi s’est donc emparé du sujet avec le lancement d’actions spécifiques sur ces secteurs risquant fortement de « manquer de bras » (hôtellerie, BPT, santé, agriculture, etc.)

Enfin, les régions Nord et Grand Ouest se révèlent les plus dynamiques, en opposition à l’Est ou au Sud-Est, et cela ne constitue pas véritablement une surprise, car ces différences de localisation des projets de recrutements apparaissent en adéquation avec les impacts sanitaires de la crise de la COVID-19, certaines régions ayant été moins touchées que d’autres.

Le moment idéal pour refaire son CV

Comme tous les marchés, celui de l’emploi obéit à la loi de l’offre et de la demande, or ainsi que nous venons de le démontrer, nous connaissons actuellement une période remarquablement faste en matière de projets d’embauches. C’est donc un timing rêvé pour trouver un emploi, ou pour changer d’entreprise, voire de carrière, et l’un des outils incontournables dans cette démarche reste le fameux CV. Cela vaut d’ailleurs aussi pour les indépendants, qui « vendent » avant tout leurs compétences propres, et doivent donc souvent fournir un CV pour accompagner leurs devis.

Si vous êtes dans l’un de ces cas de figure, vous aimeriez probablement trouver des conseils utiles pour créer un CV qui attirera positivement l’attention des recruteurs.

  1. La première étape consiste donc à tirer un trait sur ces CV précédents. Mieux vaut en effet repartir d’une feuille blanche pour vous détacher des expériences passées qui ne seraient pas pertinentes par rapport à l’emploi ciblé.
  2. Ensuite, après avoir précisément déterminé le poste que vous visez – ce qui n’est pas si facile dans le cadre d’une candidature spontanée – il conviendra de lister vos expériences et les qualités qu’elles sous-tendent, puis de faire un lien (lorsque c’est possible, bien entendu) entre celles-ci et les demandes que peuvent avoir les recruteurs.
  3. C’est d’ailleurs le moment d’insister aussi sur vos compétences comportementales, les fameux « soft skills » qui font fureur dans les services RH.
  4. Ce n’est qu’après ce travail préalable que vous pourrez passer à la rédaction proprement dite, en incluant bien sûr vos coordonnées, votre parcours et vos formations, voire une rubrique « Centres d’intérêt » ou « Références » si vous le pouvez, afin de mieux vous démarquer.
  5. En matière de mise en forme, faites simple et ne surchargez pas le document : le recruteur doit avoir envie de le lire, mais il ne doit pas croire que vous avez privilégié la forme sur le fond.
  6. Enfin, dernier conseil utile : adaptez-vous en fonction des retours que vous aurez, pour affiner certains éléments, en supprimer d’autres peut-être, et ainsi graduellement améliorer votre CV.
✅ Cet article vous a-t-il plu ? :
0 / 5

Note de l'article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Catégories

articles les plus populaires

Shares
Share This